ProntoPRO

Studio VH, photographie l’instant parfait Publié le 19 septembre 2019 par Pion Denise

Saisir ce moment à travers les sourires, les larmes, les regards, voilà la mission principale, la vocation du photographe. Chaque mariage, baptême ou anniversaire devrait être immortalisé pour conserver de beaux souvenirs de ces moments heureux ! Rencontre avec M. Néré, photographe au centre ville de Toulouse depuis 7 ans, au Studio VH.

À 56 ans, Frédéric Néré a multiplié les expériences. Il a été assistant caméra FR3 dans toute la France et photographe de mariage pour un photographe situé près d’Orléans. Tous ses week-ends étaient alors bien pris, entre les mariages et son travail pour la République du Centre, un quotidien en photos de sport et un hebdo, Rock, qui était véritablement dans l’action !

Grâce à son regard de photographe averti, il sait capter l’instant où le sportif sublimera ses efforts, où la mariée sera resplendissante, où l’enfant rira. Être au cœur d’un événement, le saisir à travers des photographies nécessite une attention, une maîtrise particulière. Une attention de tous les instants pour saisir le dynamisme de ces moments clefs.

Quel est le moment du mariage qui vous inspire le plus ?

Une photo importante aux yeux des deux mariés et à mes yeux, c’est le passage de la bague, les regards se croisent, se fixent à jamais. Je suis là, au bon moment !

Faites-nous un descriptif de vos appareils ?

J’ai eu mon premier appareil pour mes 20 ans, un Canon AE1 ; et un boîtier 6×6. Ensuite, j’ai eu un D100, D200, D700, D800, une gamme Nikon. J’ai une optique qui me suit depuis 20 ans et qui commence à fatiguer, elle manque toujours de rapidité de mise au point, mais on fait avec.

Que pouvez-nous dire au sujet de la photographie en noir et blanc ?

Si j’aime le noir et blanc ? Cela me rappelle la première photo qui se révèle dans le révélateur. On se demande : est-t-elle bien exposée ? Ne va-t-elle pas virer ? L’exposition était-elle trop longue ? On met les mains dans les produits, il faut utiliser le papier adéquat…

Je montais dans le grenier, un sceau d’eau sur une échelle de meunier, développer mes films effectués la veille, dans une salle de concert, ou un bar, le sol glissant de gobelets déversés, un mec un micro à la main, hurlant de toute voix… J’adore le noir et blanc bien contrasté, à l’image de ces groupes de rock !

Tout ça à l’agrandisseur, c’était le bon temps…. Aujourd’hui, un bon scan et le tirage est contrôlé par des Photoshop, ou autres logiciels. Vous voulez du grain ? Pas de problème ! Un tirage d’après un téléphone ? C’est du numérique ! Ça marche et tout le monde se retrouve photographe, avec le réflexe toujours « argentique » de n’en faire qu’une !

Quel est votre préférence en matière de photographie ?

Je peux vous dire avec expérience, que je retrouve davantage de profondeur avec l’argentique que nous avons perdu avec le numérique, mais pas la rapidité de tirage, zéro développement. Je tire actuellement mes photos avec une imprimante à jet d’encre. Cela offre une tenue dans le temps, elle est rapide et de bonne qualité.

Je peux effectuer des tirages de 60×90 dans l’heure, chose impossible à l’agrandisseur ! Il nous fallait un négatif 6×6, une photo effectuée par un photographe et pas une photo de téléphone !

Des photos d’identité plus que conformes !

Au Studio VH, il est possible de venir sans rendez-vous prendre des photos d’identité même pour les bébés et conformes aux normes biométriques. Frédéric Néré s’occupera de vous et vous repartirez directement avec vos photos après la séance photo …et avec le sourire !

Pour en savoir plus : http://studio-vh.fr/

Partager l’article : Publié le par Pion Denise Publié dans : Ohne Kategorie, Photographie TAG :

Pour créer vos albums et effectuer vos tirages, veuillez cliquer sur Fujifilm
2012 - Studio VH - Frédéric Néré - Photographe professionnel Toulouse - Tous droits réservés
  • facebook
  • twitter

Studio VH18 rue rivals31000 Toulousestudio-vh@orange.fr

Réalisation graphique et développement : Romain Deplano